vendredi 10 juin 2016

Ascendance de Marguerite Batelet

Les ascendants de Marguerite Batelet présentés dans cet article :

Marguerite Batelet (1736-?)
Antoine Batelet (?-?)


Marguerite Batelet est née au village des Moullissards dans la paroisse de  Vicq le 24 mai 1736. Elle est la fille d'Antoine Batelet et de Marie Cante. A 23 ans, elle se marie avec Sébastien Guilot, un laboureur originaire de Bellenaves. Ils ont ensemble trois enfants dans la paroisse de Vicq. Après le décès de Sébastien, elle se remarie avec Bonnet Bergougnon, lui aussi laboureur à Vicq.

samedi 30 janvier 2016

Ascendance de Suzanne Quitard

Les ascendants de Suzanne Quitard présentés dans cet article

Suzanne Quitard (1722-1785)
Gilbert Quitard (v.1677-1723), chaulnier
Gilbert Quitard (v. 1645-1688/1697), chaulnier

Suzanne Quitard est née le 12 avril 1722 à Bellenaves. Elle est la fille de Gilbert Quitard et d'Anne Pinel. A 21 ans, elle se marie avec Jean Crochet, un vigneron originaire comme elle de Bellenaves. Seulement trois enfants de ce couple ont pu être identifiés.
Elle est décédée à Bellenaves le 31 mars 1785, à l'âge de 62 ans.

***********************************************************************************

Gilbert Quitard est né vers 1677, vraisemblablement à Bellenaves. Il est de fils de Gilbert Quitard et de Catherine Brunel. A 25 ans, il se marie avec Anne Pinel à Bellenaves. L'acte de mariage indique qu'il exerce alors le métier de chaulnier, comme son père. La famille s'installe sur cette même paroisse qu'elle ne semble avoir jamais quittée pas la suite.
Il est décédé à Bellenaves le 3 avril 1723, à l'âge d'environ 46 ans.




 Arbre : Les enfants de Gilbert Quitard
- François Quitard est absent des registres communaux numérisés (pages manquantes dans le registre). Il est indiqué par http://gw.geneanet.org/grigaudias?lang=fr&pz=gilles+andre&nz=rigaudias&ocz=0&p=francois&n=guitard qui a peut-être consulté la série du greffe. 
- Blaise Quitard s'installe d'abord comme laboureur à Bellenaves avec sa femme Marie Berthon (Berthou). Vers 1780, il quitte cette paroisse pour celle de Sussat.

***********************************************************************************

Gilbert Quitard est né vers 1645 peut-être à Bellenaves (1). Il a épousé Catherine Brunel vers 1666 et il s'est installé comme chaulnier à Bellenaves. Les mariés ont eu au moins sept ou huit enfants sur cette paroisse. Ses filles ont épousé d'autres artisans du village (chaulnier, huilier) ou des vignerons.
Selon les indications portées sur les actes de mariage de ses enfants, Catherine serait décédée avant 1688 et Gilbert entre 1688 et 1697.

(1) Il existe un acte de naissance à ce nom le 27 décembre 1640 à Bellenaves. Rien ne permet de le rattacher pour l'instant (parents : Gilbert et Denise Jeanton)



Arbre : les enfants de Gilbert Quitard et Catherine Brunelle





vendredi 2 octobre 2015

Ascendance de Simone Barnabé


Les ascendants de Simone Barnabé présentés dans cet article :

Simone Barnabé (1724-1781)
Jacques Barnabé


Simone Barnabé est née le 17 août 1724 à Magnet. Elle est la fille de Jacques Barnabé et de Marthe Rambert. A 19 ans, elle se marie avec Jean Bonjean, un vigneron originaire de Seuillet. Ils s'installent à Saint-Gérand-le-Puy, puis à Saint-Allyre-de-Valence où ils ont au moins six enfants. 
Elle est décédée à Saint-Allyre-de-Valence le 24 octobre 1781, à l'âge de 57 ans. 



Arbre : les enfants de Simone Barnabé et Jean Bonjean



vendredi 21 août 2015

Ascendance de Péronelle Rambert

Les ascendants de Péronelle Rambert présentés dans cet article :

Péronelle Rambert (vers 1683-1743)
Jean Rambert (vers 1651-1713), vigneron, peigneur de chanvre

Péronelle Rambert est née vers 1683, peut-être à Seuillet ou sur une paroisse voisine. Elle est la fille de Jean Rambert et de Marie Rousseau. A l'âge de 18 ans, elle se marie avec Claude Peronnet à Magnet. Les époux s'installent comme laboureurs dans cette paroisse où ils ont au moins trois enfants avant le décès de jean qui survient entre 1709 et 1711. A 28 ans, elle épouse en seconde noce Jean Bonjean, un vigneron déjà deux fois veuf de dix ans son ainé originaire des environs de Bost. La famille s'installe cette fois ci à Seuillet où naissent sept enfants entre 1712 et 1722. Par la suite ils déménagent pour le hameau de Colonges sur la paroisse de Saint-Etienne-de-vicq.
Elle y est décédée une semaine avant son second mari le 20 janvier 1743, à l'âge d'environ 60 ans.

Arbre : les enfants de Peronnelle Rambert


**********************************************************************************

Jean Rambert est né vers 1651. On ignore pour l'instant le lieu de son mariage avec Marie Rousseau. Dans les années 1680, la famille semble s'être installée à Seuillet où Jean est vigneron et où ils ont au moins quatre enfants. En 1696, il est peigneur de chanvre à Magnet lors du décès de Marie. Il semble ensuite qu'il soit reparti pour Seuillet où il est décédé le 31 juillet 1713, à l'âge d'environ 62 ans.



Arbre : les enfants de Jean Rambert et Marie Rousseau
Il est possible que Madeleine (°1693) se soit mariée en 1714 à Magnet avec Gilbert Sancerme.

vendredi 24 juillet 2015

Ascendance de Claudine Guy


Les ascendants de Claudine Guy présentés dans cet article :

Claudine Guy (1743-1812)
Guillaume Guy (1715-?), laboureur
Michel Guy (v.1682-1745), laboureur
Antoine Guy (v.1649-1714), métayer


Claudine Guy est née le 5 avril 1743 à Thionne. Elle est la fille de Guillaume Guy et d'Antoinette Crétier. Elle n'a pas encore 14 ans lorsqu'elle se marie avec Jean Raffin, un peigneur de chanvre de la paroisse. Ils ont ensemble neuf enfants entre 1758 et 1782. 
Elle est décédée à Thionne le 26 avril 1812, un mois après son mari, à l'âge de 69 ans.



Arbre : les enfants de Claudine Guy
L'acte de naissance et l'acte de décès de Jean Guy (né en 1776 ) ne donnent pas le même prénom, mais il s'agit probablement du même enfant.


********************************************************************************

Guillaume Guy est né le 4 septembre 1715 aux Paponnats à Saint-Voir. Il a probablement grandit dans ce domaine que ses parents ne quittent qu'alors qu'il a déjà 19 ans pour la paroisse voisine de Thionne. C'est dans cette dernière paroisse qu'il se marie avec Antoinette Crétier le 20 août 1737 et qu'il s'installe par la suite comme laboureur. Guillaume et Antoinette donnent naissance à onze enfants entre 1738 et 1759. Tous sont nés à Thionne, mais on ne connait le domaine de résidence de la famille qu'à partie de 1762 : il s'agit du domaine dit des "deux villes") (1). Dès 1768, toute la famille est de retour à Saint-Voir au domaine des Barons (2). L'acte de décès de Guillaume n'a pu être retrouvé pour l'instant, mais on sait qu'il est toujours laboureur aux Barons en 1780, à l'âge de 65 ans (3)

(1) mariage de Michel Guy et Claudine Reveret, Thionne, 1762.
(2) mariage de Claude Guy et Marie jonard, Thionne, 1768.
(3) décès de Marie Guy (soeur de Guillaume), Thionne, 1780.


Arbre : les enfants de Guillaume Guy et Antoinette Crétier.

********************************************************************************

Michel Guy est né vers 1682, probablement à Châtelperron. Il est le fils d'Antoine Guy et d'Anne Goutereau. A l'âge d'environ 30 ans, il se marie avec Pétronille Nicolas à Saint-Voir. Les mariés s'installent aux Paponnats, sur cette même paroisse, où Michel est laboureur. Tous leurs enfants y naissent sauf Antoine, qui naît en 1739 alors que la famille a déjà déménagé à Thionne.
Il est décédé à Thionne le 20 septembre 1745, à l'âge d'environ 63 ans.


Arbre : les enfants de Michel Guy et de Pétronille Nicolas
- S'il y a bien deux Marie, il y a un doute sur l'attribution de certains actes. Ce pourrait être la "seconde" Marie, née en 1732, qui a épousé Pierre Valencon. L'incertitude est la même pour ce qui concerne le décès (l'âge indiqué sur l'acte est plus proche de la réalité s'il s'agit de Marie née en 1732. Rien n'indique sur ce dernier acte que cette Marie soit mariée). Le couple Marie Guy/Pierre Valencon semble s'être ensuite établit à Mercy.
-  Un autre enfant, Gilbert, est mentionné comme témoin dans le double mariage Valencon/Guy en 1754 à Vaumas. Aucun acte ne confirme l'existence de cet enfant (que la curé à peut-être confondu avec un cousin ou un oncle) 
- Antoine né en 1739 (sa mère à alors 46 ans) est domestique  chez Monsieur Crouzier aux Gouttes lors de son mariage (le même jour que son frère) dans l'église de la paroisse Saint-Révérien aujourd'hui intégrée à celle de Vaumas. Il a ensuite suivi son frère à Dompierre.


********************************************************************************

Antoine Guy est né vers 1649. Ses parents ne sont pas connus pour l'instant, pas plus que le lieu de son mariage avec Anne Goutereau. Leurs premiers enfants naissent à partir des années 1680 à Châtelperron. Par la suite, les échéances des contrats de métayage conduisent la famille à s'établir à Tréteau, puis à Thionne.
Il est décédé au domaine des Paponnats à Saint-Voir, où il avait rejoint certains de ses enfants, le 24 octobre 1714 à l'âge d'environ 64 ans.


Arbre : les enfants identifiés d'Antoine Guy et d'Anne Goutereau



jeudi 16 juillet 2015

Ascendance de Pétronille Nicolas

Les ascendants de Pétronille Nicolas présentés dans cet article :

Pétronille Nicolas (1693-1746)
Claude Nicolas (vers 1655-1704)


Pétronille Nicolas est née le 22 février 1693 à Saint-voir. Elle est le fille de Claude Nicolas et Anne Batifeuillet. A 18 ans, elle épouse Michel Guy, un laboureur de la paroisse. Ils s'installent à Saint-voir, au domaine des Paponnats, où naissent leurs enfants jusqu'en 1732. Ils déménagent pour Thionne après cette date.
Elle est décédée à Thionne le 23 septembre 1746, à l'âge de 53 ans. 




Arbre : les enfants de Pétronille Nicolas.
 - S'il y a bien deux Marie, il y a un doute sur l'attribution de certains actes. Ce pourrait être la "seconde" Marie, née en 1732, qui a épousé Pierre Valencon. L'incertitude est la même pour ce qui concerne le décès (l'âge indiqué sur l'acte est plus proche de la réalité s'il s'agit de Marie née en 1732. Rien n'indique sur ce dernier acte que cette Marie soit mariée). Le couple Marie Guy/Pierre Valencon semble s'être ensuite établit à Mercy.
-  Un autre enfant, Gilbert, est mentionné comme témoin dans le double mariage Valencon/Guy en 1754 à Vaumas. Aucun acte ne confirme l'existence de cet enfant (que la curé à peut-être confondu avec un cousin ou un oncle) 
- Antoine né en 1739 (sa mère à alors 46 ans) est domestique  chez Monsieur Crouzier aux Gouttes lors de son mariage (le même jour que son frère) dans l'église de la paroisse Saint-Révérien aujourd'hui intégrée à celle de Vaumas. Il a ensuite suivi son frère à Dompierre.

**********************************************************************************

Claude Nicolas est probablement né vers 1655. Il se marie avec Claudine Gouillard vers 1675 dans un lieu qui n'a pu être identifié. Le couple s'installe à Thionne, puis à Saint-Voir. Après le décès de Claudine, Claude se remarie avec Anne Batifeuillet avec laquelle il a eu au moins quatre enfants.
Il est décédé à Saint-Voir le premier janvier 1704.


Arbre : les enfants de Claude Nicolas
Trois enfants issus du second mariage ont épousé trois frères et sœurs en 1712 (double mariage) et 1717. 

mardi 14 juillet 2015

Ascendance de Claudine Gouillard

Les ascendants de Claudine Gouillard présentés dans cet article :

Claudine Gouillard (1670 ? - ?)
Jean Gouillard (?-1692)

Claudine Gouillard est la seconde femme de Martin Belot (voir article "ascendance d'Anne Belot"). Le mariage a eu lieu à Rongères le 2 juin 1714. Il est probable qu'il s'agisse de la fille de Jean Gouillard et de Phillippe (prénom féminin) Nicolas née vers 1678 à Vaumas ou à Saint-Voir. Elle grandit ensuite à Saint-Voir où naissent ses frères et sœurs. A l'âge d'environ 18 ans, elle épouse Georges Pucet à Gouise. Les mariés s'installent à Saint-Voir, puis à Rongères. C'est après le décès de Georges qu'elle se serait remariée avec Martin Belot à Rongères. On perd sa trace après le décès de Martin en 1736...


Arbre (à confirmer) : les enfants d'Anne Gouillard.

********************************************************************************

Jean Gouillard est né vers 1650. Il se marie avec Philippe Nicolas probablement un peu avant 1670. Sa sœur Anne Gouillard s'est probablement marié quelque année plus tard avec le frère de son épouse (voir article "ascendance de Pétronille Nicolas"). Le couple s'installe à Vaumas, puis dans une autre commune qui n'a pu être identifiée. A partir des année 1680, ils changent à nouveau de paroisse pour  Saint-Voir où naissent leurs derniers enfants.
 Il est décédé à Saint-Voir le 15 avril 1692.


Arbre. Les enfants de Jean Gouillard et Philippe Nicolas Cet arbre reste incomplet et il manque de robustesse. Il n'est pas certain, par exemple, que la première naissance puisse être attribuée à ce couple.